Louise Labé, Tous les Poèmes pour le Cours Avancé

Sonnet XXII
(Las! que me sert…)

Las! que me sert que si parfaitement
Louas* jadis et ma tresse dorée, *"you praised"
Et de mes yeux la beauté comparée
A deux soleils, dont l'Amour finement
5 Tira les traits, causes de mon tourment?
Où êtes-vous, pleurs de peu de durée?
Et mort par qui devait être honorée
Ta ferme amour et itéré* serment?** *répété; **promesse
Doncques c'était le but de ta malice
10 De m'asservir* sous ombre de service? *réduire à la dépendance
Pardonne-moi, aussi, à cette fois,
Etant outrée* et de dépit** et d'ire; *indignée; **chagrin et déception
Mais je m'assur', quelque part que tu sois,
Qu'autant que moi tu souffres de martyre.

(1555)

Commentaire

Ce poème est une lamentation, un cri de douleur et de malheur. A qui est-il adressé? Qu'est-ce qui a provoqué ce cri? Commenter le développement des sentiments depuis le premier mot du poème jusqu'à la satisfaction implicite qui apparaît à la fin de l'oeuvre.

Les quatrains: Noter le premier mot du poème qui établit tout de suite le ton. Montrer que l'enjambement du vers 4 au vers 5—et donc du premier au deuxième quatrain—accentue le ton de dépit. Que penser de la comparaison des vers 3 et 4? Qui aura exprimé cette comparaison, et dans quelles circonstances? Expliquer pourquoi "mes yeux" sont maintenant "causes de mon tourment."

A qui est adressée l'apostrophe des vers 6 et 7? Quelle critique est sous-entendue au vers 8?

Les tercets: Remarquer que le premier mot du vers 9—qui accentue la coupure avec les quatrains—exprime avec force l'état d'esprit de la poétesse. De quoi accuse-t-elle son amant? Quel sentiment est exprimé, avec retenue, aux deux derniers vers? Montrer que ce sentiment est la suite naturelle des émotions qui l'ont amené.


Back to Supplement Table of Contents